Plan canicule - Restrictions d'eau

                                                     Auvillars s/ Saône, le 26 juillet 2018                                                     

AUVILLARS SUR SAONE  
              21250    
Tél/fax : 03.80.26.96.47                                

 PLAN CANICULE

La loi du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées a institué dans chaque département un « plan d’alerte et d’urgence au profit des personnes âgées et des personnes handicapées vivant à domicile ». 

La mise en œuvre de ce dispositif repose sur la mobilisation des Mairies qui sont responsables de la constitution de registres communaux nominatifs.

Toutefois, il appartient aux personnes qui le désirent de faire la démarche auprès de la Commune, qui procédera ensuite à l’inscription de ces dernières sur les registres communaux. Ces registres permettront une action de proximité efficace en cas de déclenchement du plan canicule.

Le secrétariat de mairie reste à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Permanences : Lundi et jeudi de 8 h 30 à 13 h.

 

Quelques informations utiles délivrées par le Ministère de la Santé et des solidarités :

  * Comment affronter la canicule ?

- Protégez-vous de la chaleur en évitant les sorties et plus encore les activités physiques (sports, jardinage, bricolage) aux heures les plus chaudes ; en portant un chapeau, des vêtements légers ; en fermant les volets et les rideaux des façades exposées au soleil la journée et en ouvrant la nuit afin de provoquer des courants d’air.

- Rafraîchissez-vous en restant à l’intérieur de votre domicile ; en restant dans des endroits climatisés au moins deux heures (supermarchés, cinémas, musées,…) ; en prenant régulièrement dans la journée des douches ou des bains ou en humidifiant plusieurs fois par jour votre corps à l’aide de brumisateur ou de gant de toilette. 

    * N’hésitez pas à aider et à vous faire aider en demandant de l’aide à un parent ou à un voisin si la chaleur vous met mal à l’aise ; en s’inscrivant au registre des personnes âgées ou handicapées de votre Mairie afin de bénéficier d’une intervention de leurs services ;  en s’informant de l’état de santé des personnes qui vous entourent, en les aidant à manger et à boire.

 

RESTRICTIONS D’EAU :

 

L’arrêté préfectoral cadre n°374 du 29 juin 2015 en vue de la préservation de la ressource en eau dans le département de la Côte d’Or et l’arrêté n°634 du 19 juillet 2018 portant constat de franchissement de seuils entraînant la limitation provisoire de certains usage de l’eau sur une partie du territoire du département de la côte d’Or et des mesures générales de restriction sur l’ensemble de la Côte d’Or 

Les mesures de vigilance, de restriction ou d’interdiction des prélèvements s’appliquent dès lors qu’un débit de seuil d’alerte a été atteint.

Le dépassement de niveau 1 a été atteint sur les sous-bassins n°1 en l’occurrence la Saône dont la commune d’Auvillars sur Saône fait partie. 

Sont donc applicables les mesures de restriction :

       - en matière d’irrigation agricole, à savoir que, le débit de pompage est limité au débit transitant dans des buses de diamètre 24 mm ; l’irrigation est interdite de 12 h à 17 h et du samedi 12 h au dimanche 17 h. 

  - est interdit de 10 h à 19 h l’arrosage des pelouses, des espaces verts, l’arrosage des massifs fleuris, des potagers, des plantations. Toutefois, les plantations réalisées depuis moins d’un an et avant le 1er mai de l’année peuvent être arrosées de 19 h à 10 h mais ne pas générer de pertes par écoulement.

       - sont interdits, pour les particuliers, le lavage des véhicules à leur domicile, le lavage des toitures et façades.

       - est interdit le remplissage des piscines privées. 

Ces mesures s’appliquent immédiatement et ce jusqu’au 15 novembre 2018, elles pourront être revues et complétées en tant que de besoin, en cas de modifications des conditions météorologiques ou hydrologiques, tel qu’il est prévu par l’arrêté care du 29 juin 2015 ; 

Tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté s’expose à une peine d’amende de 5è classe allant jusqu’à 1 500 € voir 3 000 € en cas de récidive. 

                                                                                  Le Maire

                                                                                  JAUDAUX Marc